Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 16:10




C'est un Breton qui revient au pays natal
Après avoir fait plusieurs mauvais coups
Il se promène devant les fabriques à Douarnenez
Il ne reconnaît personne
Personne ne le reconnaît
Il est très triste.
Il entre dans une crêperie pour manger des crêpes
Mais il ne peut pas en manger
Il a quelque chose qui les empêche de passer
Il paye
Il sort
Il allume une cigarette
Mais il ne peut pas la fumer.
Il y a quelque chose
Quelque chose dans sa tête
Quelque chose de mauvais

Il est de plus en plus triste
Et soudain il se met à se souvenir :
Quelqu'un lui a dit quand il était petit
« Tu finiras sur l'échafaud »
Et pendant des années
Il n'a jamais osé rien faire
Pas même traverser la rue
Pas même partir sur la mer
Rien absolument rien.
Il se souvient.
Celui qui avait tout prédit c'est l'oncle Grésillard
L'oncle Grésillard qui portait malheur à tout le monde
La vache !

Et le Breton pense à sa sœur
Qui travaille à Vaugirard
À son frère mort à la guerre
Pense à toutes les choses qu'il a vues
Toutes les choses qu'il a faites.
La tristesse se serre contre lui
Il essaie une nouvelle fois
D'allumer une cigarette
Mais il n'a pas envie de fumer
Alors il décide d'aller voir l'oncle Grésillard.
Il y va
Il ouvre la porte
L'oncle ne le reconnaît pas
Mais lui le reconnaît
Et il lui dit:

« Bonjour oncle Grésillard »
Et puis il lui tord le cou.
Et il finit sur l'échafaud à Quimper
Après avoir mangé deux douzaines de crêpes
Et fumé une cigarette.

Le Retour au Pays - Paroles - Jacques Prévert (1900 - 1977)









Lointains un Homme - (gravure) Aquatinte - (1986 - 87) Jean-Michel FOLON








Partager cet article

Repost 0

commentaires

levieugrisage 13/01/2010 16:30


super cette histoire à en perdre la tête.comme quoi échafafau.....der des projets nuit comme la cigarette.bisous.Henri


ROSIA 15/12/2009 13:05


Je découvre ton blog...Je te souhaite une bonne journée....ROSIA


AD-Mary44 10/12/2009 21:20


comme toujours, c'est un vrai plaisir de te lire et d'admirer les oeuvres que tu nous offres. J'apprécie vraiment FOLON et je me souviens, avec nostalgie, du générique sur F2 d'APOSTROPHE !!!!


titi 06/12/2009 16:27


L'histoire est terrible et la gravure suberbe j'adore Folon
Bonne soirée Miss


DadErell 06/12/2009 15:32


Terrible histoire! L'oncle Grésillard aurait mieux fait de se taire !


Présentation

  • : Vert-Paradis
  • Vert-Paradis
  • : Un espace d'images, de mots, d'émotions, de réflexion peut-être...
  • Contact

Liens