Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 14:50





Elle appuie la grande harpe sur son épaule, ses mains sont deux oiseaux qui volètent ou s'attardent sur la trame argentée tendue dans la triangulaire géométrie du bois précieux.

Son visage clair rayonne au travers des fins rais de musique à l'envol.

Les notes naissent, s'échappent, eau vive, eau lente, ruisselante, sous la pulpe des doigts magiciens qui font sonner les quarante-sept cordes dans le cadre d'acajou sculpté. Le geste est tout en grâce, le bras s'arrondit, la main s'alanguit, parfois se cambre, le visage de la harpiste est un grand lotus tranquille.









Marielle Nordmann en concert







Partager cet article

Repost 0

commentaires

bauds 17/10/2009 18:48


C'est toujours un plaisir de voir jouer les harpistes, et encore plus en te lisant


Présentation

  • : Vert-Paradis
  • Vert-Paradis
  • : Un espace d'images, de mots, d'émotions, de réflexion peut-être...
  • Contact

Liens