Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 18:12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

phasme-brindille.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma première rencontre avec un phasme eut lieu sous d'autres cieux, dans les branchages parfumés d'un alamanda.


Comment l'ai-je repéré ? Mystère. Peut-être cette inaltérable curiosité qui me pousse à tout observer par le menu…


Parce que rien, absolument rien, n'aurait dû attirer mon attention.


Lui m'avait vue bien sûr et restait là, sur le vert de cette feuille, figé comme pour l'éternité.
Il était long et étroit, rameau de jeune bois fraîchement aoûté, bâtonnet quelque peu noueux, d'une quinzaine de centimètres au moins.


Et cette branchette anodine était si parfaite dans cette arbuste fleuri, si parfaitement vivante !


Sans doute la vie, porteuse d'émotion, au-delà du camouflage imaginé par la nature, avait-elle lancé son signal. Et me revinrent les images d'insectes étranges dont l'apparence était à s'y méprendre celle du végétal au sein duquel ils vivaient.


Un phasme. C'était bien ça. Cet incroyable insecte capable de se faire passer pour un petit morceau de branche, pour une feuille !


J'étais si contente de cette singulière rencontre que je me mis à chercher des phasmes partout. J'ai soulevé nombre de rameaux équivoques depuis mais je n'ai jamais retrouvé le phasme espéré.

 

 

 

 

 

 

 

 

phasme.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lanourse 16/11/2010 13:54


Etonnantes petites bêtes ! Les enfants adorent faire l'élevage , en classe , de ces petites "brndilles " viantes !


margareth 15/11/2010 18:17


Jamais je n'ai vu cet insecte dans la nature. Sa tenue de camouflage est efficace !


ornellamai 15/11/2010 07:55


Oui, bien étranges ces insectes, ma soeur en a élevés chez elle - à plus - bonne journée


Florentin 14/11/2010 20:48


Monde incroyable que celui des phasmes. L'art du camouflage porté à son comble. Il faut bien survivre et quand on n'est pas prédateur, il faut bien trouver les moyen de la fuite. Nous sommes un peu
pareils qui voulons nous fondre dans la foule. Pour échapper à quoi ? Flo.


Vincent 14/11/2010 11:18


Bonjour.
Je passe faire mon petit coucou du dimanche.
On a du mal à distinguer....!
A+ Vince.


Présentation

  • : Vert-Paradis
  • Vert-Paradis
  • : Un espace d'images, de mots, d'émotions, de réflexion peut-être...
  • Contact

Liens