Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 17:41




… où l'écrivain est assis simplement sur les épaules d'un homme dont on ne voit que l'habit vide.



Cette effigie en bronze de Kafka, haute de 4 m, est érigée non loin de sa maison natale devenue musée, à Prague.

Son créateur Jaroslav Rona a voulu que la statue "exprime le déchirement, la division intérieure que l'on trouve dans les textes de Kafka".

Il s’est inspiré de K. un personnage de "Description d’un combat" qui monte soudainement sur les épaules de son interlocuteur, l’apprivoise et le prend pour un cheval !
Ils traversent ensemble les paysages imaginaires qui naissent dans l’esprit du cavalier.






Kafka-Effigie-en-bronze-Prague.jpg


"On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire."

Franz Kafka (1883 – 1924)







Partager cet article

Repost 0

commentaires

ornellamai 19/02/2010 20:05


impressionnant - on peut en penser ce que l'on veut -


titi 16/02/2010 14:23


C'est bien vrai çà, si un livre ne m'accroche pas tout de suite...
Bonne journée ! Marrante la sculpture


bauds 15/02/2010 18:44


Merci pour cette image très Kafkaienne et pour les explications.


soliane 15/02/2010 18:33


J'ai lu Kafka il y a bien longtemps.. Un univers étrange à découvrir.


soliane 15/02/2010 18:32


J'ai lu kafka il y a bien longtemps ... étrange univers à découvrir.


Présentation

  • : Vert-Paradis
  • Vert-Paradis
  • : Un espace d'images, de mots, d'émotions, de réflexion peut-être...
  • Contact

Liens